Partir au Mexique en 2024 : le guide pour bien préparer votre voyage

CampecheChiapasGuide MexiqueQuintana RooYucatan

Sommaire

Véritable havre de paix pour de nombreux voyageurs, le Mexique est un pays dont l’on tombe aisément amoureux. Partir au Mexique, c’est accepter d’y laisser un peu de soi, puis de vouloir y revenir encore et encore. 

Avec sa mosaïque de paysages superbes, sa faune et sa flore irréelles, sa richesse historique et sa part de spiritualité, ce très grand pays recèle une multitude de secrets. 

Si beaucoup de voyageurs préféreront profiter des plages paradisiaques de la Riviera Maya, les plus aguerris partiront à la découverte des cités archéologiques et les plus aventureux se perdront au cœur des forêts et des cénotes à couper le souffle. 

Vous souhaitez partir en voyage au Mexique en 2024 ? Nous avons élaboré pour vous un guide complet pour bien préparer votre périple avec toutes nos recommandations, nos coups de cœur et nos astuces pour profiter pleinement de vos vacances à deux, entre amis ou même en famille. 

➡️ Où partir au Mexique sans danger ? 

De nombreux voyageurs s’interrogent : peut-on partir au Mexique sans danger ? 

Il est vrai que les médias, les séries et, de manière générale, la culture populaire font souvent passer le Mexique pour un pays dangereux. On ne va pas vous mentir : certains États sont encore quelque peu hostiles, mais comme partout dans le monde. 

En réalité, aucun sentiment d’insécurité ne nous a envahi la première fois que nous avons posé le pied au Mexique. D’ailleurs, il s’agit de la 5ᵉ destination touristique au monde avec près de 45 millions de visiteurs annuel recensés en 2021 et c’est pour une excellente raison. 

En effet, les côtes sont de plus en plus fréquentées du fait des stations balnéaires attractives, mais l’intérieur des terres n’en demeure pas en reste. Car le Mexique, c’est avant tout un pays aux paysages incroyablement variés et atypiques, à l’empreinte historique forte et au patrimoine pré et post-colombien très riche

Si vous souhaitez partir au Mexique sans danger, voici les endroits à privilégier. 

1> Partir dans le Yucatan

Ce n’est pas de la péninsule du Yucatan dont nous parlons, mais bel et bien de l’État en lui-même, qui recèle de merveilles. Pour partir au Mexique en toute sécurité, vous pouvez y aller les yeux fermés !  

L’État du Yucatan forme une péninsule sur la pointe sud-est de la péninsule et partage une frontière avec l’État du Campeche ainsi que l’État du Quintana Roo. Elle a pour capitale la ville de Mérida, une ancienne ville coloniale bâtie sur des vestiges Maya. 

Quelques années en arrière, nous avons découvert cette terre de paradis où se côtoient anciens vestiges mayas, plages de rêve et faune et flore à couper le souffle. 

Vous verrez, le littoral du Yucatan est une merveille… un must pour les amateurs de plongée et de snorkeling

Parmi les meilleures activités à faire au Yucatan, voici nos coups de cœur : 

2> Partir dans le Quintana Roo

Bien moins sauvage que ses voisins, l’État du Yucatan et l’État de Campeche, le Quintana Roo n’en demeure pas moins paradisiaque. 

Si c’est votre première fois que vous partez au Mexique, sachez que nous vous recommandons de commencer votre périple par la Riviera Maya. 

Celle-ci est ponctuée par de nombreuses stations balnéaires (Tulum, Playa del Carmen, Cancun) mais aussi des éco parcs et des sites archéologiques incontournables.

Bien évidemment, nous vous conseillons de faire un détour par les îles (Isla Mujeres, Isla Contoy, Holbox, Cozumel) afin de faire votre baptême de plongée ou tout simplement apprécier la quiétude des lieux. 

Voici quelques idées d’excursions uniques à privilégier au Quintana Roo : 

3> Partir dans le Campeche

Situé au sud-ouest de la péninsule du Yucatan, l’État du Campeche est particulièrement apprécié des voyageurs préférant le calme et les excursions tranquilles à l’agitation du Quintana Roo. Aussi, voyager dans l’État de Campeche est idéal si vous souhaitez vous éloigner des foules de touristes, surtout en haute-saison. 

Lors de votre escapade, n’oubliez pas de visiter la capitale éponyme, Campeche (abrégé de “San Francisco de Campeche”) une cité au lourd passé historique, à la croisée des cultures mayas et hispaniques. 

À ce sujet, la grande particularité de cette région réside dans le nombre de sites archéologiques qu’elle abrite au nombre de 17. Entre Calakmul, Edzna, Xpujil et bien d’autres, les amoureux d’histoire et de civilisations sont servis !  

Nous avons sélectionné pour vous trois activités incontournables à faire au Campeche : 

  • Passer quelques jours à Campeche, le point de départ idéal pour explorer l’État ; 
  • Visiter Calakmul, la plus grande cité maya jamais découverte ; 
  • Explorer les grottes de Xtacumbilxunaan, le plus important complexe de grottes de la péninsule du Yucatan. 

4> Partir dans le Chiapas

Contrairement au Quintana Roo ou au Campeche, l’État du Chiapas n’appartient pas à la péninsule du Yucatan. Située à la frontière du Guatemala, la région du Chiapas donne à voir d’impressionnantes montagnes ainsi qu’une forêt tropicale luxuriante. 

En plus d’être reconnu pour sa grande richesse archéologique, ses villes coloniales espagnoles ainsi que la diversité de ses traditions, le Chiapas est également le berceau de nombreuses ethnies indiennes. Les Indiens tzotziles, tzeltales et lacandons. 

Selon nous, il s’agit de la région idéale pour partir à l’aventure pendant votre voyage au Mexique. Lieu idéal pour découvrir d’incroyables richesses historiques et plonger en immersion dans la culture indigène mexicaine. 

Quelles sont les meilleures activités à faire au Chiapas ? La liste est longue, mais nous avons sélectionné nos trois incontournables : 

5> Partir à Mexico City

Vous souhaitez visiter Mexico City, la capitale du Mexique ? Préparez-vous à en prendre plein les mirettes, car la Ciudad de Mexico est la combinaison parfaite entre tradition et modernité. 

Coloré, vibrante, accueillante et profondément marquée par son passé, Mexico est une véritable ville-monde qui regorge de trésors à découvrir. La vie grouille, les quartiers sont magnifiques et les marchés y sont nombreux.

Notre coup de cœur absolu ? Les superbes quartiers de Coyoacán et de San Angel regorgent de trésors architecturaux de l’époque coloniale et respirent la douceur de vivre. Leurs rues pavées et arborées à l’atmosphère délicieuse sont ponctuées de superbes bâtisses et églises de l’époque coloniale, les plus anciennes de la capitale.

On a choisi pour vous trois excursions indispensables lors de votre séjour à Mexico : 

➡️ Où partir au Mexique en famille ?

Partir au Mexique avec des enfants, même en bas âge, c’est bien évidemment possible. En plus de compter de nombreuses activités et lieux family-friendly, un voyage au Mexique est l’occasion de sensibiliser vos têtes blondes à l’importance de préserver la nature et de préserver les cultures indigènes. 

Pour notre part, nous nous sommes déjà rendus au Mexique à plusieurs reprises en famille et nous pouvons vous dire qu’il s’agit d’une destination résolument adaptée à tous les âges. 

D’ailleurs, vous constaterez sur place que les plus jeunes sont toujours très bien accueillis et que de nombreux hôtels prévoient des aménagements spécifiques. 

1> Visiter la péninsule du Yucatan en famille

Pour découvrir le Mexique en famille, le Yucatan est sans aucun doute la meilleure porte d’entrée.

 Qu’il s’agisse de passer du temps uniquement sur la Riviera Maya ou bien de faire un road trip de 2 à 3 semaines, nous ne pouvons que vous encourager à vous imprégner des lieux sans passer par un tour opérateur.

Pour rappel, la péninsule du Yucatan se compose de trois états : le Campêche, le Yucatan et le Quintana Roo. 

Nous vous invitons donc à commencer par l’endroit le plus accessible de la région, à savoir la Riviera Maya, qui s’étend de Puerto Morelos à Punta Allen. 

Bien sûr, nous ne saurions que trop vous recommander de vous éloigner un peu des stations balnéaires et de programmer des excursions avec vos enfants. 

Parmi nos favorites, il y a bien évidemment la découverte des plus beaux cénotes de la région (Choo-Ha, Rio Secreto, Gran Cenote) mais aussi la visite de Tulum qui peut se faire à pied mais également à vélo.

Pour une journée détente, rien de tel que de faire du catamaran à Bacalar ou du snorkeling au parc de Sian Ka’an. 

Dans les terres, vous aurez l’occasion de partir à l’aventure dans les cités de Chichen Itza, de Coba ou encore d’Uxmal. 

N’oubliez pas de faire un tour par le Campeche qui réserve lui aussi son lot de merveilles, à savoir la possibilité de :

Enfin, et pour un dépaysement total et loin de l’agitation des stations balnéaires et du tourisme de masse, offrez-vous une parenthèse de zénitude en passant quelques jours à Holbox. 

2> Visiter le Chiapas en famille

Plus reculé et sauvage que le Yucatan, le Chiapas est un véritable écrin de nature, l’idéal pour s’éloigner du tourisme de masse et mettre un pied dans la culture indigène tzotzile. En effet, une aura mystique plane sur cet État du sud du Mexique, qui partage une frontière avec le Guatemala. 

Selon nous, visiter le Chiapas en famille est une excellente idée si vous êtes en quête de  grands espaces, d’air pur frais, de nature à couper le souffle et de villes perchées sur les montagnes. 

Ici, les montagnes et la forêt tropicale abritent des sites archéologiques mayas uniques, des petits villages indigènes typiques, des lagunes aux couleurs irréelles et des cascades comme vous n’en avez jamais vues. 

C’est aussi le lieu idéal pour vous rapprocher de la nature et en apprendre un peu plus sur les cultures lacandone, tzotzile et tzeltale. 

Parmi les incontournables à voir au Chiapas, on citera tout d’abord la cité de Palenque, dont les ruines impressionnantes et éparpillées çà et là dans la jungle vont vous donner envie de jouer les Lara Croft. 

Sachez que Palenque peut être visitée avec des enfants plutôt à partir de 7-8 ans. En effet, les tous petits ne tiendront sûrement pas les 3-4 h de balade que réservent les ruines… 

Parmi les autres excursions à faire en famille au Chiapas, voici quelques idées : 

  • Passer quelques jours dans la forêt Lacandone afin de vous imprégner de la nature et de ses habitants ; 
  • Visiter le parc national des lagunes de Montebello ;
  • Découvrir la ville d’altitude de San Cristobal de las Casas : vous ne serez pas déçus par ses marchés, sa réserve d’orchidées et ses superbes échoppes.

3> Visiter Mexico City en famille

Classée parmi les meilleures villes touristiques du monde par le NY Times en 2016, Mexico est une capitale à découvrir avec vos enfants.  En plus d’être une ville historique notable, Mexico est une cité verte et tranquille où il fait bon flâner et se promener avec des enfants, même en bas âge. 

Vous y trouverez aussi bien des petits quartiers tranquilles comme Condesa, Coyoacan ou San Angel ainsi que des endroits plus festifs et fourmillants de vie comme les jardins flottants de Xochimilco. 

Mexico City étant la ville comptant le plus de musées au monde, il vous sera possible de visiter plusieurs lieux insolites avec vos enfants et adolescents  : 

  • Le Musée du jouet ancien (MUJAM) : un musée atypique et fascinant qui recèle près de 45 000 jouets d’autrefois, de Barbie à la Lucha Libre en passant par des robots et des poupées en tous genres. Mention spéciale au parking qui donne à voir de superbes murales. 
  • La Casa Azul de Frida Kahlo : il s’agit de la superbe maison bleue dans laquelle Frida Kahlo et son époux Diego Rivera ont vécu une grande partie de leur vie. 
  • Le Musée d’Art Populaire : un véritable must ! Cette pépite recèle tout ce qui se fait de plus typique en matière d’art mexicain : des alebrijes, des figurines en papier mâché, des statuettes et des costumes colorés… Vous passerez forcément un très bon moment dans ce musée. 

Si vos enfants apprécient l’histoire et les visites calmes, sachez que visiter le musée d’anthropologie est plus que conseillé ! Toutefois, cette activité s’adresse plutôt aux familles avec des enfants à partir de 10-11 ans, car la visite dure près de 3 h. 

➡️ Que faire et que voir au Mexique ? 

Si vous préférez passer des vacances entre farniente, cocktails et baignades, on ne va pas vous en vouloir ! Le confort des éco-resorts nous donnerait presque envie d’y rester pour toujours… 

Néanmoins, il serait dommage de passer à côté de toutes les merveilles que le pays a à vous offrir, comme la Riviera Maya, les îles de la Mer des Caraïbes ou bien encore les sites archéologiques de la péninsule du Yucatan. 

Randonnées, baignades, visites de temples, plongée sous-marine : ce ne sont pas les activités qui manquent ! 

1> Visiter Isla Cozumel

Joyau céruléen des Caraïbes, Cozumel est une parenthèse paradisiaque pour les voyageurs en quête de quiétude et de sable blanc et d’eau cristalline. En maya yucatèque, son nom signifie “terre des hirondelles”, une appellation qui en dit long sur l’élan de liberté et de légèreté que procure ce havre de paix. 

Et pour cause, cette île du Quintana Roo est préservée du tourisme de masse et accueille plutôt les voyageurs en quête de tranquillité. Elle est reconnue par l’UNESCO depuis 2016 au titre de réserve de biosphère. 

Vous l’aurez compris, ce n’est pas à Cozumel que vous aurez votre lot d’aventures : pour cela, préférez les terres. Toutefois, nous ne saurions que trop vous conseiller de prendre le temps de visiter cette merveille : 

  • La réserve écologique de Punta Sur : une réserve naturelle de 1000 hectares abritant de nombreuses espèces dont le crocodile, animal emblématique de l’île. Il est également possible de visiter le site d’El Caracol et le phare de Punta Celerain. 
  • Le parc de Chankanaab : un lieu incontournable de l’île à faire en famille ! Il s’agit d’un parc condensant tout ce qu’il y a de plus beau à Cozumel (lagune de Chankanaab, jardin botanique, plage, activités nautiques) si vous n’avez pas beaucoup de temps pour visiter l’île. 
  • San Gervasio : situé dans la ville de Miguel de Cozumel, c’est le principal site archéologique de l’île, cette petite cité est un ancien lieu de pèlerinage dédié à Ixchel, la déesse de la fertilité. Il s’agissait aussi d’un carrefour commercial et politique majeur. 
  • Pueblo del Maiz : un village thématique préhispanique où il est possible de découvrir les traditions et la culture culinaire maya.

Pour les voyageurs en quête de sable fin et d’eaux turquoises, les plages de Chen Rio, Punta Morena, Palancar ou Encantada sauront vous ravir. Et si vous cherchez plutôt à découvrir les fonds marins, sachez que nous vous réservons plusieurs excursions : 

2> Visiter Isla Contoy

Située à seulement 30 km d’Isla Mujeres, Isla Contoy est une petite île d’à peine 9 km abritant le plus vieux parc national de Quitana Roo. Et pour cause, c’est l’endroit que choisissent les oiseaux marins pour pondre leurs œufs, ce qui fait de l’île le plus grand lieu de nidification de toutes les Caraïbes mexicaines. Zone naturelle protégée depuis 1961, Isla Contoy est une étape incontournable pour les amoureux de la nature. 

Accessible depuis Cancun en une heure de ferry, cette île regorge de nombreuses activités qui raviront petits et grands. Voici notre sélection : 

  • La Laguna Azul : site idéal pour observer les oiseaux marins, dont les nombreuses frégates présentes sur une grande partie de l’île. De quoi s’émerveiller devant cette gorge rouge et superbe. 
  • Le récif d’Ixlaché : spot idéal pour les amoureux de snorkeling, ce récif vous promet une immersion certaine dans les eaux turquoise de l’île. C’est d’ailleurs l’endroit où se rejoignent le golfe du Mexique et la Mer des Caraïbes. Un mélange qui ravira les mirettes de petits et grands !
  • Profiter de la plage : avec ses bars et ses spécialités locales, Isla Contoy est également l’endroit pour se détendre et prendre du bon temps. 

Bon à savoir 

L’île n’est accessible que grâce aux excursions. N’oubliez pas de réserver la vôtre ! 

3> Visiter Isla Mujeres

Connue sous le nom d’Île aux femmes, Isla Mujeres est une parenthèse de beauté et de sérénité située au large du Quintana Roo.

Mais au-delà de son cadre enchanteur, Isla Mujeres est une île chargée d’histoire. Découverte en 1517 par le navigateur Francisco Hernandez de Cordoba, l’île était à l’époque dédiée à la déesse maya de la Lune, de l’Amour et de la Fertilité, Ixchel. 

Elle recevait alors des offrandes aux formes féminines déposées par les croyants sur les plages. C’est pour cette raison que les conquistadors espagnols la baptisèrent Isla Mujeres.

Accessible en seulement 20 minutes de ferry depuis Cancun, ce joyau fait figure de havre de paix pour tous les adeptes de farniente, de plongée et de baignades. Vous pourrez également y  admirer de magnifiques couchers de soleil… 

Quelles sont donc les activités à faire absolument à Isla Mujeres ? Voici notre sélection : 

  • Le Parc Garrafon : Il s’agit d’un parc naturel où il vous sera possible de vous détendre, vous adonner à de nombreuses activités (snorkeling, kayak, tyrolienne) ou tout simplement vous baigner ! 
  • La Playa Norte : Playa Norte est une plage ouverte à tous qui s’étend sur 1 km avec des parasols, des bars et une zone de restauration où vous pouvez vous poser en famille. Toutefois, Playa Norte est quelque peu victime de sa notoriété et peut vite se remplir en haute saison. 
  • Le Kin-Ha : ce beach club paisible est une superbe alternative à la zone de Playa Norte. Face à la mer des Caraïbes, vous aurez tout le loisir de profiter de la plage, du restaurant avec terrasse mais aussi de la piscine à débordement et des zones de détente. 

4> Visiter Holbox 

Avis aux vadrouilleurs, aux nomades et aux voyageurs à la roots qui souhaitent partir au Mexique et à l’aventure : Holbox (prononcer holboche) risque bien de vous plaire… 

Cette petite île située au nord de la péninsule est nichée au cœur de la réserve écologique de Yum Balam, plus exactement à 2 h 15 de Playa del Carmen ou 2 h 40 de Cancun. Et pourtant, on est bien loin de l’ambiance de la Riviera Maya…

Non, ici place à la sérénité, à la douceur de vivre, au partage… À nos yeux, Holbox est un petit monde à part. Vous remarquerez l’absence de voitures et le calme olympien qui imprègne ces terres… 

Ce havre de paix et de farniente est d’ailleurs une des étapes incontournables de nos road trips et nous y apprécions tout particulièrement les activités suivantes : 

  • Découvrir le village et son street art : Véritable refuge pour les hippies, le village d’Holbox est particulièrement joli. Ses œuvres de street-art, ses murs colorés et ses petits commerces typiques lui confèrent beaucoup de charme.
  • Observer le phénomène de bioluminescence à Punta Cocos : Avec son sable fin à perte de vue et son eau turquoise, Punta Cocos permet d’admirer un phénomène nocturne particulièrement marquant : la bioluminescence des planctons, observable à partir du mois de mars, et ce, jusqu’au mois de novembre. 
  • Faire des activités nautiques : c’est un peu la spécialité du coin ! Vous pourrez y faire du snorkeling, du kayak, du kitesurf, des tours en bateau au coucher de soleil ou bien partir pêcher avec des locaux.

Autrement, il est également possible de réserver une des excursions suivantes : 

5> Visiter Akumal

Située sur la Riviera Maya, entre Tulum et Playa del Carmen, Akumal était autrefois le lieu de référence pour observer les tortues de mer géantes. 

Hélas, Akumal est désormais victime de son succès et du tourisme de masse et la baie est contrôlée par les autorités avant de préserver les espèces protégées comme la tortue imbriquée, la tortue verte et la caouanne.

Si vous souhaitez voir les tortues dans leur milieu naturel, rendez-vous plutôt dans la réserve de Sian ka’an ou sur les belles plages de Tulum (en plus de profiter du paysage magnifique). Ou bien de réserver une excursion avec un guide francophone. Autrement, il est toujours possible de vous rendre à la plage d’Akumal afin d’observer une multitude de poissons aux formes originales, comme les poissons-vache, les poissons-coffre, les poissons-lune, les poissons porc-épic, les poissons-trompettes… 

6> Visiter les cités Mayas

🪧 La Cité de Palenque

Découverte tardivement par les archéologues, Palenque est longtemps restée dissimulée au cœur de la nature sauvage. Et pour cause, son nom signifie “entourée d’arbres” en maya, une dénomination qui décrit parfaitement cette ancienne cité.

Tout comme les autres sites archéologiques du pays, Palenque est un lieu très apprécié des touristes et fait partie des endroits les plus visités de la région du Chiapas. Pas étonnant, donc, qu’elle ait été classée au Patrimoine mondial de l’Unesco car son style d’architecture reflète toute la beauté et la puissance de l’art maya.

Avec ses structures anguleuses, ses différents niveaux, ses couloirs sombres, ses rivières, sa cascade et ses ruines isolées et désertes, le site de Palenque paraît appartenir à un autre monde. 

Visiter les ruines de Palenque pendant votre voyage au Mexique, c’est comme pénétrer dans une brèche ouverte vers un univers parallèle. 

🪧 La Cité de Chichen Itza

Partir au Mexique, c’est aussi découvrir des cités incroyables. Classée comme une des sept nouvelles merveilles du monde et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité de Chichen Itza est un véritable joyau civilisationnel et un des sites archéologiques les plus mystérieux du Yucatan. 

Et pour cause, son histoire s’étend sur près de mille ans mais l’identité des Itza demeure incertaine. Ce que l’on sait, c’est que la ville est construite tout près de cénotes et leur doit son nom (Chi signifie « bouche » et Chén, « puits ») et que l’appellation d’Itza (« sorcier de l’eau » en maya yucatèque) désigne le nom de la classe dirigeante. 

Connue pour son complexe de ruines et tout particulièrement pour ses pyramides à têtes de serpents, Chichen Itza fait partie de ces merveilles précolombiennes qu’abrite le Mexique. 

C’est la raison pour laquelle il vous faut absolument la découvrir aux côtés d’un guide ! 

🪧 La Cité de Calakmul

Au cœur de la biosphère de Calakmul, dissimulées parmi la végétation luxuriante, se dressent les ruines d’une cité Maya millénaire. Calakmul est située dans l’État de Campeche dans la partie sud du Mexique, à environ 35 km au nord de la frontière avec le Guatemala. La cité est située en plein milieu de la jungle, à environ 35 m au-dessus d’une grande zone marécageuse et de la plus grande forêt tropicale du Mexique.

Véritable paradis niché au fin fond de la jungle, la cité de Calakmul, est à la fois un site archéologique de renom et un sanctuaire majestueux pour une myriade d’animaux et de végétaux. C’est d’ailleurs au sein de la réserve de la biosphère de Calakmul qu’il est possible d’apercevoir le célèbre jaguar.

Plus difficile d’accès que Chichen Itza, la cité demeure cependant un incontournable de la péninsule du Yucatan. Pour découvrir son atmosphère mystérieuse, réservez votre guide dès maintenant. 

🪧 La Cité de Teotihuacan

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987 il faut dire que l’incroyable site de Teotihuacan va vous époustoufler ! 

Teotihuacan, voulant dire « lieu de naissance des Dieux » ou « cité des Dieux » en nahuatl. Il est indéniable que ce site archéologique est un des plus beaux sites archéologiques du Mexique. D’une manière générale, partir au Mexique, c’est partir en quête de nombreux sites archéologiques. 

Lieu incontournable à proximité de Mexico, le site archéologique de Teotihuacan se visite facilement depuis Mexico. C’est l’une des cités les plus visitées au Mexique, derrière Chichen Itza. 
Si vous êtes en vacances à Mexico City, vous devez absolument prendre le temps de visiter cet endroit mythique !

7> Visiter les cénotes

Les cénotes sont des grottes formées au sein d’un massif calcaire et dont le toit s’est effondré. Elles se présentent sous la forme de piscines naturelles alimentées par l’eau douce des rivières souterraines. 

On distingue trois types de cénotes au Mexique. Tout d’abord, il y a les fermées, auxquelles on accède par un trou dans le sol. Puis, il y a celles à ciel ouvert et celles en partie couvertes où il est possible de se baigner. Ces trous sont la maison de nombreuses chauves souris. 

La plupart des cenotes du Yucatan sont accessibles à condition de payer un prix d’entrée et de respecter les lieux ! Voici les meilleurs cénotes selon l’activité souhaitée : 

  • Plongée : Dos Ojos, Gran Cenote, Chac Mool, Tajma Ha ;
  • Baignade et snorkeling : Choo-Ha, Nohoch Nah Chich, Nah Yah, Suhem, Kankirixche.

Notre petit préféré ? Le cénote Rio Secreto, qu’il est possible de visiter les pieds dans l’eau et en famille. L’endroit est d’une beauté rare, en plus d’être parfaitement préservé et sécurisé. Il faudra prendre une visite guidée pour faire le parcours.

Un cénote à éviter ? Celui de Il kill, situé à proximité du site archéologique de Chichen itza, le lieu préféré des tours opérateurs qui viennent en visite à Chichen itzá avec des bus de touristes remplis depuis Cancun… À fuir ! 

➡️ Quand partir au Mexique ?

Si chaque région du Mexique présente un climat spécifique (l’ouest étant tourné vers le Pacifique et l’est vers la mer des Caraïbes) ; on distingue cependant deux saisons majeures :

  • La saison sèche : aussi désignée comme la saison touristique haute, elle se déroule de novembre à avril-mai.
  • La saison humide : aussi désignée comme la saison touristique basse, elle s’étend de juin à octobre. 

S’il est préférable de programmer votre séjour durant la saison sèche, partir au Mexique lors de la saison des pluies n’en demeure pas moins une expérience unique. La plupart du temps, les précipitations sont courtes et permettent tout de même d’aller explorer. 

A contrario, il peut être judicieux de partir en saison sèche si vous souhaitez profiter pleinement des visites culturelles et des plages. 

Pour partir au Mexique et notamment dans les terres en altitude (à partir de 2 000 m) la saison sèche est également préférable. Quant à la plongée, celle-ci peut se faire en toutes saisons, mais préférable entre août et octobre pour bénéficier des meilleures conditions.

En tout cas, les mois d’octobre et de novembre sont idéaux pour visiter le Yucatán ainsi que le nord du Mexique, alors tout droit sortis de la saison des cyclones. 

Quelle est la meilleure période pour partir au Mexique ? Tout dépendra de vos envies de voyage et des itinéraires que vous prévoyez de faire. 

➡️ Combien de temps partir au Mexique ?

Tout dépend de votre manière de voyager. Certaines personnes préfèrent rester au même endroit (par exemple Tulum) et passer toute une semaine à profiter de la plage et des activités aux alentours tandis que d’autres préfèrent découvrir le Mexique dans son ensemble.

Pour notre part, nous apprécions tout particulièrement partir au Mexique et faire des road-trips, dont voici quelques idées d’itinéraire :

📍 Road trip d’1 semaine au Quintana Roo

Voici une idée d’itinéraire pour un road trip d’une semaine sur la Riviera Maya : 

  • Jour 1 : Cancùn 
  • Jour 2 : Playa del Carmen
  • Jour 2-3 : Cozumel
  • Jour 4 : Akumal 
  • Jour 5-7 : Tulum 
  • Jour 8 : Retour à Cancun

📍 Road trip d’1 semaine au Yucatan

Voici une idée d’itinéraire pour un road trip d’une semaine dans le Yucatan :

  • Jour 1 : Cancun 
  • Jour 2-3 : Valladolid
  • Jour 4 : Mérida et Uxmal
  • Jour 5-6 : Campeche 
  • Jour 7 : Bacalar 
  • Jour 8 : Cancun

📍 Road trip de 2 semaines au Yucatan

Et enfin, voilà notre itinéraire préféré pour un road trip de deux semaines au Yucatan

🗓 Semaine 1 de votre road trip au Yucatan

  • Jour 1 : Cancùn 
  • Jour 2 : Chichen Itza et Valladolid
  • Jour 3 : Rio Lagartos
  • Jour 4 : Celestun et Mérida
  • Jour 5 : Uxmal
  • Jour 6 : Calakmul
  • Jour 7 : Bacalar 

🗓 Semaine 2 de votre road trip au Yucatan

  • Jour 8 : Dos Ojos et Akumal
  • Jour 9 : Tulum
  • Jour 10 : Coba
  • Jour 11 : Xel hà
  • Jour 12 : Sian Ka’an
  • Jour 13 et 14 : Puerto Morelos & Cancun

➡️ Quel budget pour partir au Mexique ?

Si vous souhaitez partir au Mexique avec un budget raisonné, nous vous recommandons de ne pas passer par les agences de voyage et les tours opérateurs. En plus de manquer d’authenticité, ces organismes sont très chers et bien souvent destinés aux touristes qui ne veulent pas se prendre la tête. 

💰 Le budget pour partir seul ou à deux

En moyenne, lorsque vous partez au Mexique, un séjour coûte environ 1 300 € par semaine et par personne, sans compter les billets d’avion aller-retour dont le prix peut avoisiner les 700-800 € pour un vol Paris-Cancun. 

Sur place, la vie n’est pas très chère, et il est possible de : 

  • Manger un repas complet pour 6 à 15 € (contre 30 € en France) ; 
  • Louer une chambre d’hôtel standard à partir de 30 € ou 70 € pour une chambre 4* ou un Airbnb ;
  • Louer une voiture à partir de 250 € la semaine (avec 1,20 €/L d’essence) ;

Au niveau des repas, sachez qu’il existe des restaurants pour tous les budgets, les meilleurs étant bien sûr les petites échoppes de bord de route qui proposent des plats sur le pouce délicieux et authentiques. 

Il va de soi que le coût de votre voyage au Mexique dépendra avant tout de : 

  1. Votre type de séjour : all-inclusive, authentique, roadtrip
  2. Vos activités : randonnées, baignades, fêtes, etc. 
  3. Votre accompagnement : présence d’un guide francophone ou non ; 

Bien entendu, il peut être judicieux de vous équiper d’un téléphone. Sachez que la carte SIM vous coûtera 15 € pour appels et SMS illimités et 4 Go d’internet. 

💰 Le budget pour partir en famille

Quel budget prévoir pour partir au Mexique en famille ? 

✈️ Budget avion

Avec des enfants en bas âge ou non, il est bien plus pratique de partir au Mexique en avion. 

Pour une famille de deux adultes et deux enfants, le prix moyen pour un aller-retour Paris-Cancun est de 1021 € par personne, soit 4081 € au total*, mais il est tout à fait possible de trouver des vols moins chers en acceptant de longues escales. 

Avec des enfants en bas âge, nous vous conseillons toutefois de privilégier les vols directs si possible. 

*pour un vol aller-retour au mois d’avril avec la compagnie Air France (chiffres obtenus avec le comparateur de vols Kayak).

🚗 Budget transport

Une fois arrivés sur place, il est tout à fait possible de ne circuler qu’avec les transports en commun mexicains. Si vous appréciez voyager à la roots, il s’agit d’une occasion unique de vous rapprocher des locaux et de laisser le hasard guider vos expéditions. 

En moyenne, le prix des colectivos (bus, métro, etc) peut varier de 0,29 € à 0,73 € selon la période de l’année et la ville. 

Pour les voyages longue distance, il est possible de prendre un bus en classe supérieure (ADO, OCC, Primera, etc)  afin de bien vivre les trajets qui peuvent parfois être très longs. 

Avec ce type de transport, le prix des billets varie selon la distance, la classe choisie, mais aussi la compagnie. En moyenne, les prix sont les suivants : 

  • Cancun -Tulum : de 4 à 6 € / personne pour 2 h de trajet ; 
  • Cancun – Mérida : de 7 à 25 € / personne pour 5 h de trajet ; 
  • Palenque – San Cristobal de las Casas : de 4 à 22 € / personne pour 4 h de trajet. 

Autrement, vous pouvez louer une voiture depuis Cancun pour en moyenne 25 € par personne pour une voiture familiale à 70 € pour un SUV. Bien entendu, les prix varient selon les compagnies et les périodes de l’année.

Prévoyez une moyenne de 400-500 € pour une location de voiture de deux semaines. 

🏠 Budget hébergement

Votre budget hôtel et Airbnb va varier selon votre manière de voyager. Sachez dans tous les cas qu’il est possible de trouver des hébergements très peu onéreux (à partir de 20-40 € la nuitée et pour 2 personnes) ou de standing (de 60 à 150 €) 

Bien entendu, si vous voyagez avec un enfant en bas âge, il est préférable de vous tourner vers des logements confortables et proposant des services adaptés aux tout-petits. 

Si vous faites un road-trip, nous vous conseillons de réserver au moins la nuit suivant votre arrivée et celle précédant votre départ pour être tranquilles. Pour le reste, à vous de choisir sur l’instant pour plus de spontanéité ! 

Comptez environ 1500 € pour deux semaines de voyage avec deux adultes et deux enfants. 

🥪 Budget alimentation et restaurants 

Bien qu’il existe une grande variété de restaurants au Mexique, nous ne saurions que trop vous recommander les petites échoppes de bord de route (dont les fameuses “Taquerias”) qui proposent des plats sur le pouce. 

Plutôt que de vous tourner vers les repas de vos hôtels, nous vous conseillons donc de vous restaurer auprès des locaux, qui ont mille et une spécialités à vous faire goûter. Il serait dommage de passer à côté de spécialités mayas ou aztèques… 

Par ailleurs, vous serez souvent amené à acheter des fruits ou des petits plats en bord de route, comme les fameuses chips de banane ! 

Voici une moyenne des prix selon les différents types de restaurants : 

  • Street-food : 20 à 25 € pour 4 personnes ;
  • Intermédiaire : 30 à 40 € pour 4 personnes ;
  • Standing : 45 à 80 € pour 4 personnes. 

En moyenne, le prix de l’alimentation pour deux semaines est de 800 € à 1000 € pour 4 personnes. 

🛥 Budget activités et visites

Enfin, nous espérons que vous allez prévoir une multitude d’activités et de balades en famille ! Encore une fois, s’il vous plaît, évitez les tours opérateurs : le tarif des agences est souvent démesurément élevé pour des guides non salariés et travaillant dans des conditions précaires. 

Préférez des guides indépendants et francophones pour des excursions inoubliables et uniques ! Avec Secretoo, vous pouvez réserver ou co-réserver des guides francophones passionnés pour vos visites, et ce, à des coûts défiant toute concurrence. D’autre part, nos guides sont rémunérés jusqu’à 50 % de plus qu’un guide qui travaille en agence.

Finalement, on estime le budget moyen d’un séjour de 2 semaines au Mexique pour une famille de 2 adultes et 4 enfants à environ 4 000 € sans compter les billets d’avion. 

➡️ Quelles formalités administratives pour partir en voyage au Mexique ?

📃 Les formalités administratives pour entrer au Mexique

Pour pouvoir embarquer et vous rendre dans le pays en toute sérénité, voici les conditions imposées : 

  • Présenter un passeport valide et si possible durant 6 mois après la fin de votre séjour afin de faire face à tout impondérable (pour les Français, Belges et Suisses.) ;
  • Tenir votre carnet vaccinal à jour (hépatite A, hépatite B, rage, typhoïde) ;
  • Emporter votre permis de conduire (notamment si vous souhaitez louer une voiture) ;
  • Prouver la motivation de votre voyage en présentant vos réservations d’hôtel sur place et vos billets d’avion.

Lors de votre arrivée au Mexique, il vous faudra remplir une fiche de migration multiple (FMM) dans son intégralité. Celle-ci peut vous être fournie par la compagnie aérienne que vous avez choisie ou bien au port d’entrée. Sachez que vous pouvez aussi remplir ce formulaire directement en ligne. 

Ce document doit être précieusement conservé durant toute la durée de votre séjour et remis au service d’immigration lors de votre départ. En cas de perte, vous devrez vous acquitter d’une amende de 295 pesos, soit environ 17 €. 

Faut-il un visa pour partir au Mexique ? La réponse est non ! Pour les voyages de moins de 180 jours, vous n’avez pas besoin de demander un visa de court séjour. 

📃 Les formalités pour voyager avec des enfants au Mexique

Pour partir au Mexique et entrer sur le sol mexicain avec vos enfants, les conditions sont sensiblement les mêmes, excepté quelques détails. 

Désormais, tout enfant de moins de 18 ans doit obligatoirement présenter un passeport individuel et à jour. S’il voyage aux côtés d’un de ses deux parents, il n’a pas besoin d’avoir sur lui ni de passeport ni d’autorisation de sortie du territoire français. 

En effet, la condition du passeport n’est obligatoire que si l’enfant voyage sans un de ses deux responsables légaux.  Dans ce cas, il devra présenter un passeport valide, le formulaire d’autorisation signé ainsi qu’une photocopie de la pièce d’identité du parent signataire. 

Idem si l’enfant est accompagné d’un seul parent portant un autre nom que le sien. Dans ce cas, il conviendra de joindre le livret de famille aux autres documents afin de prouver la filiation des deux voyageurs. 

💉 Les vaccins obligatoires pour partir au Mexique

S’il n’existe pas de liste de vaccins obligatoires pour partir au Mexique, nous vous recommandons toutefois de vérifier que votre carnet vaccinal est à jour. En effet, vous pourriez être exposé à certaines maladies – bien que cela reste rare : 

  • Hépatite A :  Cette maladie touche le foie et peut se transmettre par l’eau et la nourriture. Il est recommandé de faire une injection 15 jours avant le départ, rappel un à trois, voire cinq ans plus tard (enfants, dès l’âge de 1 an).
  • Hépatite B : L’hépatite B est une infection causée par un virus qui s’attaque au foie. Elle se transmet par les fluides. Pour un long séjour, deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard. 
  • Rage : en cas de séjour long, en situation d’isolement et pour les enfants, trois injections à J0, J7, J28 (ou 21)
  • Typhoïde : Cette maladie peut toucher plusieurs organes et être transmise par la nourriture ou par des personnes qui transportent la microbactérie. En cas de séjour long ou dans des conditions d’hygiène précaires (enfants, à partir de l’âge de 2 ans) : une injection 15 jours avant le départ.
  • Paludisme :  Cette maladie se transmet par piqûre de moustiques. L’injection n’est pas indispensable, mais recommandée si vous vous rendez au Chiapas, au Chihuahua, à Durango, au Sinaloa, au Nayarit et au Quintana Roo. Le risque reste cependant faible. 

Certaines précautions supplémentaires peuvent être prises avant le voyage pour faire face aux éventuels risques de choléra, de pneumocoque ou de tétanos. Néanmoins, le Mexique ne fait pas partie des pays à risque élevé. 

Pour ce qui est du remboursement des médicaments au Mexique, nous vous conseillons de souscrire une assurance médicale de voyage. Mieux vaut prévenir que guérir ! 

Enfin, sachez que vous n’avez pas à présenter de pass vaccinal ni de test PCR négatif pour voyager au Mexique. 

⚙️ Les sites utiles à consulter avant de partir au Mexique 

Avant de partir au Mexique, certains sites regroupent tous les conseils aux voyageurs et donnent des informations clés sur la situation sanitaire et géopolitique du pays : 

➡️ Comment se loger au Mexique ? 

🛏 Les hôtels au Mexique 

En espagnol mexicain, le mot “hôtel” peut porter plusieurs appellations : posada, hospedaría ou mesón. 

Dans la plupart des grandes villes et notamment sur la Riviera, vous trouverez des hôtels de luxe (4*) plus connus sous le nom de haciendas ou hôtels coloniaux.

Pour un hôtel bon marché (mais pas moins confortable) il vous faudra chercher du côté des casas de huéspedes, pensiónes et hospedajes. Bien entendu, ces établissements sont moins luxueux que les complexes hôteliers de la Riviera Maya mais sont plus authentiques et atypiques. 

🛖 Les auberges de jeunesse au Mexique

Partir au Mexique et dormir en auberge de jeunesse ou hostal, c’est toute une aventure ! Si vous voyagez en famille, nous vous déconseillons ce type d’hébergement, souvent peu équipé et plus adapté à de jeunes vadrouilleurs. 

Avant de réserver un hostal, nous vous conseillons vivement de checker les avis sur hostel.com ou sur Google. 

🚪 Les Airbnb au Mexique 

Si vous cherchez des logements cosy et bien équipés, sachez que louer un Airbnb peut être une excellente idée. 

En effet, la plupart sont très abordables et incluent en général un accès aux piscines, car la plupart se trouvent en résidence sécurisée. Parfois même, il est possible de tomber sur des trésors comme des anciennes maisons coloniales… 

➡️ Comment se rendre au Mexique ? 

Comme nous le disions plus haut, il est préférable de partir au Mexique en avion, bien que le trajet en bateau soit une expérience unique.  

Pour le plus grand plaisir des voyageurs, plusieurs compagnies aériennes proposent des liaisons quotidiennes Paris-Mexico ou Paris-Cancun. Bien entendu, le Mexique compte également de nombreux aéroports domestiques, notamment dans les villes de Merida, Chetumal et Campeche pour le Yucatan. 

Entre une compagnie aérienne française et une compagnie aérienne mexicaine ou étrangère, nous n’avons pas forcément de recommandations à vous faire. Vous trouverez aussi bien votre compte chez Air France, Iberia ou KLM que chez Aeromexico, Interjet ou American Airlines. 

Combien d’heures d’avion pour partir au Mexique ? Tout dépend du trajet et des escales, mais pour un vol direct, comptez 10 h-11 h pour Paris-Mexico et 11 h pour Paris-Cancun. 

Voici toutes nos astuces pour trouver des billets d’avion moins chers : 

  • Chercher vos billets en navigation privée ; 
  • Utiliser des comparateurs de vol (Liligo, Skyscanner, Opodo, etc) ;
  • Acheter vos billets en avance (dès que vous connaissez votre date de départ) ;
  • Acheter vos billets à des heures précises (à partir d’1 h du matin jusqu’à 5 h) ;
  • Utiliser des sites répertoriant les erreurs de prix (Fly4free).

➡️ Comment se déplacer au Mexique ?

Pour vous déplacer à l’intérieur du pays, trois options s’offrent à vous : les taxis, les bus ou la location de voiture.

🚕 Prendre le taxi au Mexique

À Mexico, les taxis ont des compteurs, ce qui n’est pas le cas dans le reste du pays. Aussi, il vous arrivera peut-être d’avoir une mauvaise surprise… Si vous parlez espagnol, mieux vaut négocier le prix de la course avant le départ. 

D’autre part, nous vous déconseillons de prendre un taxi n’importe où dans la rue ! Il est plus judicieux d’appeler une compagnie officielle plutôt que de prendre le risque de tomber sur un faux taxi non agréé. Si vous avez un doute, demandez à la réception de votre hôtel de faire la réservation pour vous. 

Pour payer votre taxi à un prix raisonnable, il est aussi possible de vous rendre dans une cabine de taxi ou sitio

Avant votre montée à bord, vérifiez que le véhicule est en bon état, que les vitres ne sont pas teintées et qu’un document plastifié avec l’identité et les coordonnées du conducteur figurent sur la fenêtre conducteur ou le pare-brise. 

🚙 Prendre un VTC au Mexique

Dans les grandes villes et les zones touristiques, il est possible de prendre un Uber, un Beat, un Didi ou bien un Cabify. 

Ces plateformes sont de plus en plus appréciées des touristes car plus fiables et sûres. D’autre part, les prix sont fixés à l’avance et ne nécessitent pas de marchander au début ou à la fin du trajet. 

🚗 Louer une voiture au Mexique

En ayant votre propre voiture, il vous est plus facile de vous arrêter où vous voulez et de découvrir le pays à votre rythme. Cette option est d’autant plus recommandée si vous voyagez avec des enfants. Lors de votre location de voiture, soyez vigilants afin de ne pas vous faire avoir. Voici nos deux meilleurs conseils à suivre :

  1. Fuir les grosses compagnies (Budget, Europcar, Hertz) dont les tarifs sont tout bonnement exorbitants et dont l’honnêteté laisse parfois à désirer. Gare au risque d’arnaque, notamment au niveau des assurances…
  1. Passer par des comparateurs en ligne et choisir une plus petite compagnie.

Pour que votre location de voiture se déroule dans les meilleures conditions, il s’agit de bien vous renseigner en amont et de veiller à ne pas tomber dans les pièges touristiques. 

Si vous souhaitez louer une voiture pour vous déplacer au Mexique, alors plusieurs documents sont essentiels : 

  • Un permis officiel : qu’il soit français, canadien, suisse ou belge, peu importe. Votre permis de conduire suffit pour louer un véhicule si vous restez moins de 6 mois dans le pays. Si vous restez plus longtemps, il faudra faire traduire votre permis en local pour conduire plus longtemps dans le pays.
  • Une pièce d’identité officielle valide : carte d’identité ou bien permis de conduire.
  • Une carte bancaire : elle doit bien entendu être valide au moment de la transaction. Elle peut être une carte Visa ou une carte Mastercard ou encore une carte American Express.

Attention cependant : l’âge minimum pour louer une voiture est de 25 ans. Si vous n’avez pas l’âge minimum, vous pourrez tout de même louer un véhicule, mais il vous faudra payer un peu plus cher sur place.

🚌 Prendre le bus longue distance au Mexique 

Dans la partie sud du Mexique (Yucatan, Chiapas) la compagnie ADO est une véritable référence pour voyager sereinement seul, à deux, ou avec des enfants. D’ailleurs, elle a même racheté ses concurrents, les compagnies OCC et Oriente. 

Lors de votre réservation, vous aurez le choix entre plusieurs classes : 

  • Classe économique : peu onéreux, confort correct, parfait pour voyager seul ou à deux  sur de courtes distances. Plutôt similaire aux Flixbus et autres Ouigo ! 
  • Classe premium : accessible, climatisation, siège inclinable, toilettes, prises électriques et USB, convenable pour voyager seul, à deux ou en famille. 
  • Classe business : plus cher, très confortable, climatisation, prises électriques et USB, toilettes homme/femme, WIFI, peu d’arrêts. Idéal pour voyager en famille.
  • Classe luxe : plus cher, très confortable, siège avec repose-pied, climatisation, toilettes homme/femme, collation servie à bord, kit de voyage offert, prises électriques et USB, WIFI, très rapide, car pas ou peu d’arrêts. Idéal pour voyager avec des enfants en bas âge. 

Nous vous conseillons d’acheter vos billets de bus en ligne (notamment sur Bus Bud et Clickbus) pour les voyages en 1ère classe afin d’avoir l’esprit tranquille et ne pas vous retrouver démuni si le bus que vous souhaitez prendre est complet. Croyez-nous, il n’est pas très agréable d’attendre 5 h à la gare pour espérer pouvoir prendre le prochain… 

Néanmoins, vous pouvez toujours vous rendre à l’avance dans la gare la plus proche pour acheter vos billets, notamment si vous voyagez en seconde classe. 

🚐 Prendre les colectivos au Mexique

Aussi appelés micros, peseros ou encore combis, ces minibus circulent au sein des villes et dans la périphérie. Certains peuvent même relier deux grandes villes si celles-ci sont très proches (Cancun-Tulum). 

Très pratiques pour les petits trajets, ils vous permettent de vous arrêter n’importe où sur le parcours proposé. Le prix des colectivos est relativement bas (10 à 45 pesos selon les endroits) et doit être réglé à bord auprès du chauffeur. 

➡️ Comment payer au Mexique ?

💳 Payer par carte au Mexique

Vous pouvez voyager avec une carte Visa ou Mastercard au Mexique et régler vos achats dans la plupart des commerces, hôtels, stations services et services touristiques. Mais c’est avec du liquide que vous paierez les autoroutes, les restaurants locaux et les pourboires. 

Pour chaque règlement, gardez à l’esprit que votre banque vous appliquera des commissions, sauf si vous avez opté pour une option internationale ou bien une carte type AmericanExpress.

Bien entendu, vous pouvez également choisir d’ouvrir un compte N26 afin d’être complètement exempté de frais ! 

💵 Payer en espèces au Mexique

Pour changer du liquide, le plus simple est d’aller directement aux bureaux de change (casas de cambio) que vous pouvez retrouver dans les grandes villes et les zones touristiques. Sachez qu’aucune commission n’est prélevée, ce qui rend le change aux aéroports plutôt intéressants. 

Quant au retrait d’argent, la plupart des banques sur place acceptent les cartes Visa et MasterCard, mais appliquent une commission en plus de celle de votre propre établissement. 

Mieux vaut donc faire un ou deux gros retraits au distributeur (ATM/cajeros) et être très prudent ! Les arnaques étant nombreuses, il est préférable de retirer dans une grande banque internationale et de jour. 

Ayez toujours du liquide sur vous, car les paiements en espèces sont plus fréquents que les paiements en carte au Mexique, notamment dans les petites échoppes, les colectivos ou encore les marchés.

🪙 Le pourboire au Mexique

Au Mexique, la plupart des personnes travaillent pour un salaire moyen de 652 € par mois. En réalité, beaucoup d’employés gagnent nettement moins que cette moyenne puisque le salaire minimum journalier est à 173 pesos, ce qui fait 8,7 € par jour. 

Certains employés se payent presque uniquement grâce aux pourboires que laissent les voyageurs tellement leurs salaires sont bas.

Dans les restaurants, il convient de donner entre 10 et 15 % de l’addition, et ce, en pesos mexicains. 

N’hésitez pas à consulter notre article sur les pourboires à laisser pendant votre voyage au Mexique.

📕 Vous souhaitez partir au Mexique et ne parlez pas un mot d’espagnol ? 

Sachez qu’il est tout à fait possible de voyager sans parler espagnol, même si nous vous conseillons d’apprendre les bases (Holà, gracias, por favor, etc) par respect pour les locaux. 

Sinon, la plupart des Mexicains parlent anglais dans les lieux touristiques ! Dans les zones plus reculées, cela peut être un peu compliqué mais il y a toujours moyen de se faire comprendre.

De toute évidence, les Mexicains sont adorables et compréhensifs, ce qui devrait grandement faciliter la communication ! 

Nous espérons que vous avez apprécié consulter notre guide pour bien préparer votre voyage au Mexique ! Sachez que ces conseils sont voués à évoluer chaque année et s’inspirent de nos propres voyages au Mexique. N’hésitez pas à nous partager vos coups de cœur suite à votre séjour. 

Vous souhaitez désormais découvrir le Mexique dans toute sa beauté et sans passer par une compagnie de voyage traditionnelle ? 

Avec Secretoo, nous vous garantissons un séjour au prix juste, avec des guides francophones certifiés et passionnés et des excursions uniques, bien loin du tumulte ultra-touristique. Authenticité, respect de l’environnement et passion seront toujours au rendez-vous ! 
Vous aussi, rejoignez la communauté des voyageurs malins !

5/5 - (7 votes)

2 réponses

  1. Bonjour
    Étudiante en année césure je vais partir un mois bénévolat dans un musée puis tourisme / petits boulots si je peux gagner un peu d’argent : quel visa choisir ?
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Visiter la péninsule du Yucatan : quoi faire et quoi voir ?

Vous partez au Mexique bientôt et c’est votre premier voyage au Mexique dans le Yucatán ? Vous êtes tombés au bon endroit. Après 6 ...

Visiter Playa del Carmen : les 25 choses incontournables à faire !

Après 5 roadtrips dans la région, j’ai pu appréhender Playa del Carmen comme les autres villes du Mexique. J’aimerais vous pa...

Location de voiture au Mexique en 2024

Vous vous demandez si vous souhaitez louer une voiture lors de votre voyage au Mexique ? Voici nos conseils et tout ce que vous devez sav...

Visiter Isla Mujeres : que voir et que faire ?

Vous souhaitez visiter Isla Mujeres et savoir que voir et que faire lors de votre voyage au Mexique ? Quels sont les lieux à voir absolum...

Les Sargasses au Mexique et sur les plages du Yucatan en Février 2024

Vous retrouverez toutes les informations sur les Sargasses au Mexique et sur les plages du Yucatan en Février 2024 : – Une carte ...

Visiter Chichen Itza en 2024 : prix d'entrée, horaires, spectacle...

1 – TOUS LES PRIX DE CHICHEN ITZA EN 2024 Le prix de l’entrée à Chichen Itza au Mexique 💰 Le prix d’entrée à C...

Où nager avec les tortues au Mexique ?

Vous souhaitez voir ou nager avec les tortues au Mexique tout en préservant cet animal ? Je vous partage dans cet article les lieux où na...

TOP 18 des plus beaux cenotes à Playa del Carmen

Vous souhaitez visiter des cenotes lors de votre voyage au Mexique ? Voici mon top 15 les plus beaux cenotes Playa del Carmen ! Les ce...

Que visiter à Bacalar en 2024 : top 10 des activités à faire ou à voir !

Véritable perle du Quintana Roo, la petite ville de Bacalar est une petite oasis de paix et de tranquillité située au sud du Yucatan, à l...

Visiter Holbox : les choses incontournables à faire en 2024

Holbox (“Hol-boche”) est une île paradisiaque située au nord de la péninsule du Yucatan, dans la réserve écologique de Yum Balam.  P...

CampecheChiapasGuide MexiqueQuintana RooYucatan

2 réponses

  1. Bonjour
    Étudiante en année césure je vais partir un mois bénévolat dans un musée puis tourisme / petits boulots si je peux gagner un peu d’argent : quel visa choisir ?
    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire

Plus d'articles de blog

Ek Balam : visiter le site archéologique en 2024

Situé à 30 km au nord de Valladolid dans la péninsule du Yucatan, Ek Balam est un très beau site archéologique peu touristique. Vous trou...

Edzna, Campeche : découvrez cette cité Maya presque méconnue

Lorsqu’on pense aux sites archéologiques majeurs du monde, Edzna n’est peut-être pas le premier nom qui vient à l’espri...

El Cuyo au Yucatan : le guide complet !

Dans cet article je vous partage mon guide complet pour visiter El Cuyo au Yucatan !  El Cuyo est un petit paradis situé au ...

Comment payer au Mexique en 2024 ?

Après plusieurs road trip au Mexique, je me suis familiarisée avec la façon de payer dans ce pays. Il est vrai qu’il n’est pa...

Ek Balam : visiter le site archéologique en 2024

Situé à 30 km au nord de Valladolid dans la péninsule du Yucatan, Ek Balam est un très beau site archéologique peu touristique. Vous trou...

Edzna, Campeche : découvrez cette cité Maya presque méconnue

Lorsqu’on pense aux sites archéologiques majeurs du monde, Edzna n’est peut-être pas le premier nom qui vient à l’espri...

El Cuyo au Yucatan : le guide complet !

Dans cet article je vous partage mon guide complet pour visiter El Cuyo au Yucatan !  El Cuyo est un petit paradis situé au ...

Ajoutez votre titre ici

Ajoutez votre titre ici

👉 Les lieux incontournables 
👉 Activités et bons plans 
👉 Arnaques & Conseils 
👉 Formalités administratives 
 
Le guide complet pour des vacances
réussies à la découverte d’une des plus belles destinations au monde.

 

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription.