À la découverte de la Riviera maya au Mexique

Guide MexiqueQuintana RooYucatan

Sommaire

Envie de longs après-midi à lézarder sur une plage paradisiaque, de balades au cœur de la jungle ou encore de baignades insolites dans les cénotes ? Parmi nos destinations phares du Mexique, la Riviera Maya risque de vous plaire. 

Cette petite portion de littoral longée par la mer des Caraïbes se situe au Nord-Est de la péninsule du Yucatan. Elle accueille de nombreuses stations balnéaires à l’image de Tulum, Cancun ou encore Akumal. 

Plages de sable blanc, réserve naturelles à la nature luxuriante ou encore cités perdues font la beauté de cette terre promise. La bonne nouvelle ? Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets ! Voici les plus beaux endroits à visiter pour profiter pleinement de la Riviera Maya !

Qu’est-ce que la Riviera Maya ?

Véritable joyau de civilisation et d’histoire, la Riviera Maya est désormais une des destinations les plus prisées du Mexique, et plus particulièrement de la péninsule du Yucatan. Cette région s’étend sur 36 kilomètres au sud de Cancun et se termine par Punta Allen, au sud du Quintana Roo

Tout le long de la côte, les plages de sable blanc, les récifs, les parcs, les vestiges mayas, les lagunes ou encore les cénotes font le bonheur des voyageurs en quête de nature et de dépaysement. 

Et pour cause, la Riviera Maya a de nombreux trésors à offrir, quel que soit votre mode de voyage. Que vous préfériez des vacances tranquilles dans un cadre paradisiaque ou un périple plus dynamique, en pleine nature, la Riviera Maya et ses alentours ne cessera jamais de vous émerveiller. 

Mais il faut savoir qu’avant d’être une des zones touristiques les plus désirables au monde, la Riviera Maya était avant tout un corridor côtier paisible, peu connu du grand public. 

Dans les années 60-70, le tourisme se développe à Cancun, et la station balnéaire devient rapidement une destination phare des américains. Ce n’est que vingt ans plus tard que commence l’exploitation touristique de la région. Débute alors une profonde transformation de la côte avec la construction de complexes hôteliers, de restaurants et de diverses infrastructures touristiques. 

À l’époque, le circuit s’appelle tout simplement le “Cancun-Tulum Tourist Corridor”, un nom peu vendeur pour une clientèle haut-de-gamme. 

C’est grâce à Servando  Acuña, expert en marketing, que la côte sera renommée Riviera Maya, un nom qui n’est pas sans évoquer la célèbre Riviera Française (Côte d’Azur) et qui rend en même temps hommage à la civilisation précolombienne. 

Depuis, la Riviera Maya, Cancun, Tulum, Playa del Carmen et toutes les autres stations du littoral n’ont jamais cessé de se développer et offrent aujourd’hui une expérience de voyage unique aux touristes. 

Quelles villes visiter sur la Riviera Maya ? 

Playa del Carmen

Célèbre pour ses grands complexes hôteliers et ses plages irréelles, Playa del Carmen est une station balnéaire emblématique du Quintana Roo. 

Elle est située à 70 km au sud de Cancun et à 65 km de Tulum. Très vivante et fréquentée par les touristes, Playa del Carmen est le point de départ idéal pour partir à la découverte de la Riviera Maya. 

Attention, car c’est une ville qui a subi beaucoup d’abus auprès des touristes. On y trouve de tout et il faut faire attention, aussi bien sur les restaurants que les hôtels mais surtout les pseudo agences d’excursions sur la Quinta Avenida. Néanmoins, il s’agit d’un très bon point de chute depuis lequel programmer des excursions ou des visites : cénotes, cités mayas, etc. 

Tulum

Si Tulum est une des plus emblématiques stations balnéaires de la Riviera Maya, elle est aussi le berceau de vestiges particulièrement bien conservés. Par ailleurs, Tulum est connue pour ses ruines mayas incroyables et ses plages de sable blanc. 

C’est une destination plus paisible que Playa Del Carmen, avec une ambiance bohème et décontractée. Donc si vous recherchez une escapade plus calme et isolée, c’est à Tulum qu’il faut aller. Un peu moins fréquentée que Cancun, Tulum abrite de nombreux éco-resorts indépendants, du plus haut-de-gamme au plus sommaire. 
Par ailleurs, Tulum est une ancienne ville portuaire Maya, dont les ruines offrent une vue incroyable sur l’eau turquoise de la Mer des Caraïbes.

Puerto Morelos

Petite ville de bord de mer, Puerto Morelos a réussi à échapper aux hordes de touristes, et ce, malgré sa situation géographique privilégiée, entre Cancun et Playa del Carmen. À Puerto Morelos, la vie est douce et le temps dure longtemps. 

En effet, cette oasis dédiée au farniente vous donne aussi l’occasion de visiter les cénotes tous proches ou bien de plonger à la découverte de la deuxième plus grande barrière de corail au monde.

Vous pourrez au départ des plus belles plages partir admirer le récif corallien au large. Visiter la Riviera Maya sans faire du snorkeling à Puerto Morelos serait du gâchis !

Amoureux de la nature, vous serez tout de suite séduit par cette ville paisible, où il vous sera donné de voir de jolis monuments, des refuges pour animaux, mais aussi des parcs éco-touristiques. 

Holbox

Loin du tourisme de masse, l’île d’Holbox est un petit paradis à absolument visiter. Située au Nord de Playa del Carmen. C’est ici que se retrouvent les voyageurs indépendants. Et ceux désireux de s’éloigner des stations balnéaires pour vivre leur aventure en toute authenticité. 

Sur Holbox, pas de voitures mais des vélos et des voiturettes de golf. Elles permettent de se déplacer sans troubler la tranquillité des lieux. 

Holbox, c’est à la fois des restaurants festifs et locaux, des belles plages vierges, des murs colorés et tagués. Mais pas que, on y trouve aussi des chemins presque jamais empruntés, notamment aux extrémités de l’île. 

Il est possible de visiter la réserve de Yum Balam. On y trouve certains mois des flamants roses (belle alternative à Rio Lagartos) mais aussi de partir en snorkeling pour découvrir la faune et la flore sous-marine (pas de plongée à Holbox). 

Autrement, il est également très intéressant de faire le tour de l’île en bateau accompagné d’un guide. 

Isla Mujeres

La Isla Mujeres (“île des femmes” en français) se situe au large de Cancun. Elle est principalement connue pour ses nombreuses activités balnéaires. Qu’il s’agisse de la baignade, du kayak, du bateau, de la planche à voile ou de la plongée sous-marine. 

On y vient principalement pour faire du snorkeling sur le récif corallien. On peut aussi profiter des bancs de sable à l’eau transparente. C’est aussi l’occasion pour visiter cette île chargée d’histoire.

Découverte en 1517 par le navigateur Francisco Hernandez de Cordoba, l’île était à l’époque dédiée à la déesse maya de la Lune, de l’Amour et de la Fertilité, Ixchel. 

Elle recevait alors des offrandes aux formes féminines déposées par les croyants sur les plages. En conséquence, les conquistadors espagnols la renommèrent Isla Mujeres. 

Quels sont les plus beaux cénotes de la Riviera Maya ?

La Riviera Maya, au Mexique, est une véritable référence pour découvrir les cénotes. Près de Tulum, Cancun, Puerto Morelos, Playa del Carmen ou encore Akumal, vous trouverez plusieurs types de cénotes : des cénotes fermés, des cénotes ouverts et des cénotes en partie ouverts dans lesquels vous baigner. 

1. Cenote Dos Ojos, Tulum

Dos Ojos est le cénote le plus célèbre de la Riviera Maya et sans aucun doute du Mexique. Il s’agit d’une grotte formée de deux puits reliés l’un à l’autre par un couloir de 400 m !

Avec son aire de baignade semi-ouverte, ses superbes nuances de bleu et sa proximité avec les villes, Dos Ojos est le cénote idéal pour se détendre en famille ! Mais vous pouvez également y faire de la plongée sous-marine, une expérience unique.  Pour nous, il s’agit d’un passage obligé lors d’un séjour sur la Riviera Maya au Yucatan. 

Dos Ojos est situé à 20 minutes du site archéologique de Tulum, ce mythique cénote de la Riviera Maya fait partie du Sac Actun. C’est l’un des plus grands réseaux de grottes sous-marines au monde (347 km). 

Prix d’entrée : 350 pesos (supplément à prévoir pour les casiers et les équipements) seulement en espèces. Possibilité de prendre votre billet en ligne à l’avance.

Accès : 20 min en voiture depuis Tulum, 40 min depuis Playa Del Carmen

2. Gran Cenote, Tulum

Tout comme Dos Ojos, Gran Cenote est un spot de plongée phare de la Riviera Maya. Les amateurs de faune sous-marine auront la joie d’y observer des petits poissons et des tortues d’eau douce. 

Autrement, il est aussi possible de se baigner ou de faire du snorkeling pour contempler les stalagmites et stalactites de la grotte. 

Selon nous, découvrir le Gran Cénote est une activité incontournable puisque adaptée à tous les voyageurs, les petits comme les grands. Il y a même une aire de pique-nique si vous souhaitez y rester la journée ! De plus, il est situé tout près de Tulum et de Coba, ce qui vous permet d’enchaîner visite et baignade. 

Attention toutefois car cet endroit reste plutôt touristique. Il vous faudra donc arriver tôt le matin si vous souhaitez profiter de la quiétude des lieux.

Prix d’entrée : 190 pesos (supplément à prévoir pour les casiers et les équipements)

Accès : 10 min en voiture depuis Tulum.

3. Chac Mool

Vous débutez en plongée ? Chac Mool est le lieu idéal pour vous faire la main… Ou plutôt les palmes ! Bien entendu, il vous faudra au minimum présenter votre certificat Open Water pour pouvoir découvrir la grotte. 

Chac Mool est localisé non loin de Playa del Carmen. Il fait partie des plus beaux cénotes de la Riviera Maya avec son voisin, le Tajma Ha.

Pour y accéder, il existe deux entrées : une entrée officielle et une plus officieuse affectueusement surnommée Hermanito/Little brother. Rassurez-vous, elles mènent toutes deux au même espace.

À savoir que Chac Mool comporte également deux cavités : une assez grande et très lumineuse ainsi qu’une plus petite remplie de stalactites. 

C’est ici que vous pourrez observer le phénomène appelé halocline, également présent dans les mangroves de Celestun. Il s’agit du phénomène flou, où l’eau salée et l’eau douce se touchent sans se mélanger. On observe ce flou du fait de leur densité différente. 

Prix d’entrée : Variable (dépend surtout des excursions sous-marines choisies)

Accès : 30 min depuis Playa del Carmen, 40 min depuis Tulum.

4. Cénote de Rio Secreto

Malgré son nom, le cénote Rio Secreto n’est pas un secret pour la plupart des touristes. Bien que très prisée, cet endroit fait tout de même partie des lieux à voir sur la Riviera Maya. 

En effet, il s’agit d’un spot à visiter les pieds dans l’eau, avec de bonnes chaussures aquatiques et une lampe frontale ! La visite de ce cénote peut même se faire avec des enfants, ce qui en fait une super activité family-friendly.  

En réalité, Rio Secreto est plus une rivière souterraine ou une grotte semi-submergée. Il s’agit d’un grand parc proposant 3 circuits différents avec des niveaux de difficulté variables. 

L’endroit est d’une beauté rare, en plus d’être parfaitement préservé et sécurisé. Il faudra prendre une visite guidée pour faire le parcours.

Attention : l’entrée est impossible pour les enfants de moins de 4 ans. 

Prix d’entrée : 1.855 pesos pour le tour classique avec équipement. 

Accès : 15 min depuis Playa Del Carmen.

Quelles activités faire sur la Riviera Maya ? 

Se détendre sur les plages d’Akumal

Entre Playa del Carmen et Tulum, la station balnéaire d’Akumal était autrefois peu fréquentée par les touristes et il était possible d’y observer des tortues dans leur habitat naturel. 

Aujourd’hui, visiter Akumal pour les tortues n’a plus autant d’intérêt qu’avant mais il peut s’agir d’une étape “détente” à prévoir dans votre séjour. En effet, la biosphère d’Akumal est originale et la plage y est vraiment très agréable. De plus, vous pourrez toujours faire du snorkeling pour voir des poissons… 

Si vous voulez voir des tortues évoluer dans leur milieu naturel, mieux vaut réserver une excursion avec un guide francophone à Sian Ka’an ou bien sur les plages de Tulum.  

Découvrir la lagune de Bacalar

Véritable perle de la Riviera Maya, la ville de Bacalar est une oasis de paix et de tranquillité située au sud du Yucatan, à la frontière du Belize et à quelques kilomètres de la Riviera Maya. 

Surnommé “El Pueblo Magico” (le village magique, en français) Bacalar recèle de son lot de surprises et de merveilles. Plus précisément, la fameuse Lagune aux 7 nuances de bleu, les cénotes à l’eau cristalline et le canal des Pirates aux couleurs irréelles. 

Bacalar est le lieu idéal pour se délasser et se reposer au cours d’un prochain voyage au Mexique. De toute évidence, il s’agit d’une destination encore assez préservée du tourisme de masse et qui propose des activités plus dynamiques que les autres villes de la Riviera Maya. 

Il vous sera possible de faire du kayak sur la lagune, de vous baigner, ou bien même de découvrir la biosphère de Bacalar en bateau avec un guide francophone ! 

Cozumel

Après une agréable traversée sur la mer caribéenne, vous mettrez le pied sur une véritable terre de paradis : la Isla Cozumel. L’horizon y est sublime, la vie lente et le cadre idyllique. 

Sur ce petit morceau de terre hors du temps, bien loin de l’agitation de Playa del Carmen, le silence s’apprécie au détour d’une balade, d’une baignade tranquille ou bien d’un coucher de soleil à couper le souffle. 

Cozumel est une de nos destinations préférées pour la plongée, du fait de son incroyable richesse sous-marine (écoparc de Chankanaab) mais aussi grâce à son récif entièrement préservé. 

Un coup de cœur à ne pas manquer pour ceux qui souhaitent s’initier à la plongée sous-marine ou qui souhaitent se perfectionner dans un cadre encore préservé. 

Xel-Ha

La légende veut que les dieux mayas aient autrefois mis en commun leurs pouvoirs pour créer un véritable paradis sur la Riviera Maya. 

Animés par la volonté de rassembler au même endroit tout ce que la nature a de plus beau, ils créèrent la crique de Xel-Hà (“Là où l’eau est née”). Fiers de cette création, ils décidèrent d’ouvrir les lieux aux mortels. 

Afin de protéger Xel-Hà, ils désignèrent également trois gardiens pour veiller sur les lieux : l’iguane (gardien de la terre), le pélican (gardien de l’air) et le perroquet (gardien de l’eau). 

Aujourd’hui, l’écoparc de Xel-Hà est une réserve naturelle à la faune et à la flore uniques où il est possible de se balader, se baigner, mais aussi observer des animaux ! 

Prix d’entrée : Variable selon les formules choisies (consulter le site) 

Accès : 20 min depuis le site archéologique de Tulum

Sian Ka’an

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la réserve naturelle de Sian Ka’an est une de nos destinations préférées, si bien que nous l’avons déjà visitée trois fois. 

Situé sur la côte est du Yucatán, non loin de Tulum, le parc comprend des forêts tropicales, des mangroves et des marais, ainsi qu’une vaste étendue marine traversée par une barrière de récifs. Ici, on peut rencontrer des dauphins, des crocodiles, de nombreuses espèces d’oiseaux marins, des lamantins ainsi que des tortues.

Si vous souhaitez voir les tortues de mer dans leur milieu naturel, rendez-vous plutôt dans la réserve de Sian ka’an ou sur les belles plages de Tulum plutôt qu’à Akumal. En effet, cette dernière est désormais victime de son succès et du tourisme de masse. En résulte le contrôle de la baie par les autorités afin de préserver les espèces de tortues menacées. 

Quelles cités visiter à la Riviera Maya ?

Ruines de Coba

Les ruines de Coba font partie des plus anciens vestiges de la civilisation Maya au Yucatan. 

La cité précolombienne de Coba a longtemps été considérée comme l’éternelle rivale de Chichen Itza. Sa grandeur et sa puissance à son apogée en font l’une des cités les plus connues de la Riviera maya.

Nichée au cœur de la jungle et plus difficile d’accès, elle est entourée d’une aura de mystère. On y trouve seulement quelques édifices dégagés de la forêt dont l’incroyable pyramide de Nohoch Mul. C’est la plus haute pyramide de la région, le sommet domine la végétation luxuriante. 

En optant pour une excursion dans les ruines, vous aurez également l’occasion de visiter le village de Coba et de découvrir la réserve de Punta Laguna.

Ruines de Muyil

La cité de Muyil se trouve au cœur de la réserve de Sian Ka’an. De ce que l’on sait, elle aurait été fondée à la période préclassique, en -300 avant J.-C. 

Les historiens s’accordent à dire qu’à son apogée, la ville comptait bien plus de temples qu’à Tulum mais aurait été contrôlée par la cité de Coba. 

Aussi appelé Chunyaxche, la ville maya  de Muyil se situe à quelques kilomètres de Tulum, sur la Riviera Maya. Elle comporte deux sites archéologiques dont l’un reste encore fermé aux touristes.

Si vous souhaitez enchaîner détente à Sian Ka’an avec une excursion à Muyil, sachez que la promenade n’est pas trop difficile, ce qui la rend accessible aux enfants. Sachez qu’il est aussi possible de faire l’inverse et de réserver un guide francophone afin de découvrir les secrets du commerce Maya. 

En effet, la cité a été bâtie selon une position stratégique puisqu’il s’agit d’un emplacement situé sur la route commerciale Maya. 

Comment bien préparer votre voyage à la Riviera Maya ?

Quand partir à la Riviera Maya ?

On distingue deux saisons majeures sur la Riviera Maya : 

  • La saison sèche : saison haute, de novembre à avril-mai.
  • La saison humide : saison basse, de juin à octobre. 

Nous vous conseillons de visiter la Riviera Maya durant la saison sèche pour pouvoir profiter pleinement de ce que toute la région a à offrir. Malheureusement, il n’est pas possible d’éviter les sargasses en cette saison, puisqu’elles prolifèrent en raison du réchauffement climatique.

Autrement, vous pouvez toujours aller sur la Riviera Maya durant la saison des pluies : la plupart du temps, les précipitations sont courtes et permettent tout de même d’aller explorer. 

Si la Riviera Maya est une destination touristique accueillante à tout moment de l’année, nous vous recommandons de privilégier la période de novembre à mai.

Comment se rendre à la Riviera Maya ?

Il est préférable de partir à la Riviera Maya en avion, bien que le trajet en bateau soit une expérience unique. 

Pour le plus grand plaisir des voyageurs, plusieurs compagnies aériennes proposent des liaisons quotidiennes Paris-Mexico ou Paris-Cancun

Depuis Mexico, vous pourrez prendre un avion domestique à destination de Cancun ou bien faire le trajet en voiture si vous êtes partants pour un petit road-trip ! Depuis Cancun, vous aurez un accès facile en navette ou en voiture à Tulum, Playa del Carmen ou Puerto Morelos. 

Combien d’heures d’avion pour arriver sur la Riviera Maya ? Tout dépend du trajet et des escales, mais pour un vol direct, comptez 10 h-11 h pour Paris-Mexico et 11 h pour Paris-Cancun. 

Où loger sur la Riviera Maya ? 

Vous trouverez forcément de quoi loger et dormir sur la Riviera Maya, au vu du développement touristique de la région. Bien entendu, le choix de votre hébergement dépend de votre budget, de votre manière de voyager et également de si vous avez des enfants. 

À Tulum, il existe de nombreuses zones hôtelières dont la plupart sont éco-touristiques et haut-de-gamme. Très bien aménagées, elles sont néanmoins situées loin de la ville pour plus de tranquillité. Si vous préférez voyager à petit budget, Tulum comporte quelques auberges. 

À Playa del Carmen, l’offre d’hébergement est très diverse et aussi très accessible. Auberges de jeunesse, casas, hôtels boutiques, hôtels all-inclusive, hôtels de luxe… Playa del Carmen propose des logements pour tous les prix et pour tous les voyageurs ! 

Bien entendu, vous pourrez aussi trouver chaussure à votre pied à Cancun mais sachez qu’il s’agit d’une immense station balnéaire. Aussi, il ne faut pas forcément vous attendre à des hébergements très authentiques…

Pour un cadre tranquille et typique,  Puerto Morelos saura vous ravir. Hostales, Casas et hôtels boutiques vous attendent dans un cadre paisible, loin du tumulte des vacanciers de Cancun. Parce que la ville n’est pas très grande et qu’il y règne une certaine douceur de vivre, vous découvrirez la Riviera Maya sous un angle moins touristique…

Comment se déplacer sur la Riviera Maya ? 

En ayant votre propre voiture, il vous est plus facile de vous arrêter où vous voulez et de découvrir la Riviera Maya à votre rythme. Cette option est d’autant plus recommandée si vous voyagez avec des enfants. 

Lors de votre location de voiture, soyez vigilants afin de ne pas vous faire avoir. Voici nos deux meilleurs conseils à suivre :

  1. Fuir les grosses compagnies (Budget, Europcar, Hertz) dont les tarifs sont tout bonnement exorbitants et dont l’honnêteté laisse parfois à désirer. Gare au risque d’arnaque, notamment au niveau des assurances…
  2. Passer par des comparateurs en ligne et choisir une plus petite compagnie.

Pour que votre location de voiture se déroule dans les meilleures conditions, il s’agit de bien vous renseigner en amont et de veiller à ne pas tomber dans les pièges touristiques. 

En voiture, il est très très facile de parcourir la Riviera Maya : en effet, l’autoroute qui relie Cancun à Chetumal, au sud, est très praticable et gratuite ! 

Si vous préférez un mode de transport plus économique, sachez que le réseau de bus est très bien fait au Mexique et que chaque ville comporte une gare. 

Nous vous conseillons d’acheter vos billets de bus en ligne (notamment sur Bus Bud et Clickbus) pour les voyages en 1ère classe afin d’avoir l’esprit tranquille et ne pas vous retrouver démuni si le bus que vous souhaitez prendre est complet. Croyez-nous, il n’est pas très agréable d’attendre 5 h à la gare pour espérer pouvoir prendre le prochain… 

Pour les petits trajets, vous pouvez emprunter un colectivo ! Aussi appelés micros, peseros ou encore combis, ces minibus peuvent relier deux grandes villes si celles-ci sont très proches (Cancun-Tulum). 

Très pratiques pour les petits trajets, ils vous permettent de vous arrêter n’importe où sur le parcours proposé. Le prix des colectivos est relativement bas (10 à 45 pesos selon les endroits) et doit être réglé à bord auprès du chauffeur. 

Êtes-vous prêt(e) à découvrir la Riviera Maya dans toute sa beauté et son authenticité ?

Avec Secretoo, nous vous garantissons des visites au prix juste, avec des guides francophones certifiés et passionnés et des excursions uniques, bien loin du tumulte ultra-touristique. Authenticité, respect de l’environnement et échange seront toujours au rendez-vous ! 

Vous aussi, rejoignez la communauté des voyageurs malins ! 

5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Visiter la péninsule du Yucatan : quoi faire et quoi voir ?

Vous partez au Mexique bientôt et c’est votre premier voyage au Mexique dans le Yucatán ? Vous êtes tombés au bon endroit. Après 6 ...

Location de voiture au Mexique en 2024

Vous vous demandez si vous souhaitez louer une voiture lors de votre voyage au Mexique ? Voici nos conseils et tout ce que vous devez sav...

Visiter Playa del Carmen : les 25 choses incontournables à faire !

Après 5 roadtrips dans la région, j’ai pu appréhender Playa del Carmen comme les autres villes du Mexique. J’aimerais vous pa...

Visiter Isla Mujeres : que voir et que faire ?

Vous souhaitez visiter Isla Mujeres et savoir que voir et que faire lors de votre voyage au Mexique ? Quels sont les lieux à voir absolum...

Les Sargasses au Mexique et sur les plages du Yucatan en Février 2024

Vous retrouverez toutes les informations sur les Sargasses au Mexique et sur les plages du Yucatan en Février 2024 : – Une carte ...

Visiter Chichen Itza en 2024 : prix d'entrée, horaires, spectacle...

1 – TOUS LES PRIX DE CHICHEN ITZA EN 2024 Le prix de l’entrée à Chichen Itza au Mexique 💰 Le prix d’entrée à C...

Où nager avec les tortues au Mexique ?

Vous souhaitez voir ou nager avec les tortues au Mexique tout en préservant cet animal ? Je vous partage dans cet article les lieux où na...

TOP 18 des plus beaux cenotes à Playa del Carmen

Vous souhaitez visiter des cenotes lors de votre voyage au Mexique ? Voici mon top 15 les plus beaux cenotes Playa del Carmen ! Les ce...

Visiter Holbox : les choses incontournables à faire en 2024

Holbox (“Hol-boche”) est une île paradisiaque située au nord de la péninsule du Yucatan, dans la réserve écologique de Yum Balam.  P...

Que visiter à Bacalar en 2024 : top 10 des activités à faire ou à voir !

Véritable perle du Quintana Roo, la petite ville de Bacalar est une petite oasis de paix et de tranquillité située au sud du Yucatan, à l...

Guide MexiqueQuintana RooYucatan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire

Plus d'articles de blog

Ek Balam : visiter le site archéologique en 2024

Situé à 30 km au nord de Valladolid dans la péninsule du Yucatan, Ek Balam est un très beau site archéologique peu touristique. Vous trou...

El Cuyo au Yucatan : le guide complet !

Dans cet article je vous partage mon guide complet pour visiter El Cuyo au Yucatan !  El Cuyo est un petit paradis situé au ...

Comment payer au Mexique en 2024 ?

Après plusieurs road trip au Mexique, je me suis familiarisée avec la façon de payer dans ce pays. Il est vrai qu’il n’est pa...

La fête des morts à Playa del Carmen en 2024🧡

Chaque année, pour le jour de la toussaint, fin octobre début novembre, a lieu au Mexique une des fêtes les plus importantes du pays : la...

Ek Balam : visiter le site archéologique en 2024

Situé à 30 km au nord de Valladolid dans la péninsule du Yucatan, Ek Balam est un très beau site archéologique peu touristique. Vous trou...

El Cuyo au Yucatan : le guide complet !

Dans cet article je vous partage mon guide complet pour visiter El Cuyo au Yucatan !  El Cuyo est un petit paradis situé au ...

Comment payer au Mexique en 2024 ?

Après plusieurs road trip au Mexique, je me suis familiarisée avec la façon de payer dans ce pays. Il est vrai qu’il n’est pa...

Ajoutez votre titre ici

Ajoutez votre titre ici

👉 Les lieux incontournables 
👉 Activités et bons plans 
👉 Arnaques & Conseils 
👉 Formalités administratives 
 
Le guide complet pour des vacances
réussies à la découverte d’une des plus belles destinations au monde.

 

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription.